LES APPLICATIONS
DE LA BRUMISATION

LA BRUMISATION HAUTE PRESSION UNE SOLUTION ÉCOLOGIQUE ET NATURELLE

En raison de l’utilisation de moteur et pompe haute pression de grande qualité, nos consommations en énergie sont très faibles. De même, l’intérêt majeur de la brumisation en haute pression, c’est à dire autour de 70 bars, réside dans le fait de consommer une quantité minime d’eau au m2 traité.



Au fur et à mesure, la Recherche et Développement BRUMSTYL se fortifie par des demandes spécifiques d’applications toujours plus complexes et passionnantes à concevoir. Depuis 16 ans, de nos ateliers sont sortis des brumisateurs à haute pression dédiés au traitement de l’air, à la régulation thermique et hygrométrique.

Le principe est d’abaisser la température par captation des calories de l’air ambiant. Par conséquent, on imagine aisément toutes les possibilités de brumisation pour rafraîchir.

L’autre caractéristique du nuage d’eau est qu’il encapsule les particules en suspension dans l’air et les alourdit jusqu’à les plaquer au sol. Cette propriété naturelle de la brumisation haute pression résout des problématiques de poussières souvent très coûteuses à solutionner par un traitement d’air traditionnel.

Au nombre de ces applications extérieures s’ajoute la lutte contre les nuisances olfactives. Le principe de traitement d’air ci-dessus s’applique aussi aux traitement des odeurs. En effet, on retrouve ce procédé pour isoler les stations d’épuration ou encore les dépotoirs à ciel-ouvert ou bien les sites de recyclage des déchets. 

En agriculture, l’éleveur s’équipe de brumisateurs pour les porcheries, les étables, les batteries de volailles. Il utilise des brumisateurs ventilés ou des rampes de brumisation fixées sur les structures des bâtiments d’élevage.

Le principe de diffusion dans l’air de très fines gouttelettes d’eau de la taille du micron s’applique idéalement au traitement de l’air.